jeudi 29 septembre 2016

A paraître le 5 octobre 2016 : Hyde de Daniel Levine

Hyde
de Daniel Levine
A paraître le 5 octobre 2016
- FAYARD -

Mon avis : une performance littéraire
digne de Stevenson
4 *
Si vous connaissez et aimez, comme moi, "l'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde" de Robert Louis Stevenson, vous pourrez aimer aussi ce roman, qui est d'ailleurs un premier roman américain.

Ne comptez pas sur moi pour disséquer et autopsier "Hyde" comme j'ai pu le lire dans d'autres chroniques déjà parues dans la Blogosphère... Je vais juste vous expliquer pourquoi je vous conseille ce roman que je considère comme une vraie performance littéraire :

Ce premier roman bénéficie tout d'abord d'une très belle plume, d'une écriture dense et exigeante, on pourrait aisément confondre et se dire que l'auteur est Dr Stevenson et non Mr Levine. 

J'étais intriguée avant la lecture : la qualité littéraire sera-t-elle là ? Et l'originalité (car on connaît Jekyll et Hyde ! En quoi écrire encore sur ce sujet est-ce original ?) donc cette originalité que j'affectionne tant sera-t-elle au rendez-vous ?
Oui et oui.
Je fus séduite, incontestablement.

Le fait de donner dans le récit le "Je" à Hyde nous projette dans sa tête et nous permet de comprendre ses tourments et ses attentes, ses désirs, les écueils, le lecteur devient un témoin privilégié, associé à ses péripéties. Alors, on oublie tout ce qu'on a connu pour s'abandonner à ce personnage singulier qu'est Hyde, à ses pensées, son ressenti. On a enfin son point de vue. On observe la place importante que tient Jekyll dans son introspection constante de lui et de son hôte avec qui il n'est qu'un : "je laissai Jekyll lire les premières lignes, et la mémoire nous revint."

Je trouve impressionnant, même incroyable, cette entreprise d'écrire le point de vue selon Hyde, car c'est un immense risque (d'exagérer les traits ou bien de s'enliser dans de l'à-peu-près) mais en fait le pari est vraiment réussi. C'est bien le vrai Hyde. Avec Londres et ses fiacres, ses tavernes, ses âmes qui rôdent, les rebondissements qui donnent matière et vie à l'histoire et qui s'inscrivent dans une réelle profondeur artistique.

Il y a une intrigue ciblée sur Hyde et sa volonté de garder une distance avec l'autre "Henry Jekyll est mort", tout en gardant un oeil sur ses actes, et réciproquement ; et il y a ce petit monde extérieur menaçant qui gravite autour de Hyde...

Daniel Levine a su non seulement respecter l'identité de "l'oeuvre-hôte" de Stevenson mais aussi créer un roman original et différent. Bluffant et étonnant. Un roman "autre", à part, sur un sujet tellement commenté, déformé ou adapté, qui porte tellement bien son nom : Hyde. A découvrir ! 

Lu et apprécié !

***

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Rabinovitch

 Présentation de l'Editeur :

Hyde est au pied du mur. Enfermé dans le cabinet du docteur Jekyll, il compte les heures avant son inévitable arrestation. Quatre jours s’écoulent, pendant lesquels il entreprend de raconter l’histoire de sa brève et prodigieuse existence.
Venu à la vie grâce à d’étranges potions, Hyde ignore quand et pour combien de temps il aura le contrôle du « corps ». Lorsqu’il est en sommeil, il observe la vie de Jekyll dans la haute société, emprisonné dans son esprit. Bientôt, leur existence mutuelle est menacée, non seulement par la science instable dont il est le fruit, mais aussi par un mystérieux harceleur qui obsède Hyde. Des jeunes filles disparaissent, un meurtre est commis. Qui se cache dans l’ombre pour le surveiller ? Dans le brouillard de cette conscience partagée, Hyde peut-il être sûr de ne pas être l’auteur de ces crimes ?
À travers cette réécriture virtuose de L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde racontée du point de vue de Hyde, Daniel Levine apporte un nouvel éclairage au classique de Stevenson.


« Un roman passionnant, le digne pendant de son prédécesseur. »
The New York Times

« Un roman envoûtant porté par une écriture grisante. »
Washington Post Review


Daniel Levine a étudié la littérature anglaise et l’écriture à l’université Brown et obtenu un Master of Fine Arts d’écriture à l’université de Floride. Hyde est son premier roman.

***

Je remercie Fayard pour cette belle découverte en partenariat avec Netgalley.

***

Pour terminer une anecdote (que vous connaissez peut être ? ) : Stevenson avait du réécrire sa courte histoire car sa femme avait jeté son cahier au feu considérant que "ce cahier était plein de foutaises". 


mercredi 28 septembre 2016

Lu et approuvé : Purgatoire des innocents de Karine Giebel




Purgatoire des innocents
de Karine Giebel
(FleuveNoir - 2013)

Mon avis : un thriller rythmé
4*

Vous vous demandez pourquoi je vous conseille ce livre ? Sans doute vous le connaissez déjà parce que Karine Giebel est super connue dans le monde des thrillers ? 

Je vous conseille ce livre car si vous n'avez jamais lu Giebel il vous faut lire celui-ci. Vous commencerez fort pour vous familiariser avec son univers.

J'avais essayé une fois de lire Giebel avec "Satan était un ange " et j'avais renoncé car je ressentais de l'ennui dans l'histoire et le livre m'était tombé des mains. Et le style Giebel est particulier, elle aime écrire des phrases coupées, courtes, souvent nominatives. Sans doute pour donner du rythme. Mais c'est un tic littéraire avec lequel j'avais eu du mal au cours de la lecture du premier roman, j'aime tellement les "sujet-verbe-complément"... Je vous ai d'ailleurs mis un exemple en photo (page 16 du Purgatoire donc le début :-)) :



Finalement je me suis habituée à son écriture et ce tic est présent seulement dans certains passages, et finalement j'ai lu facilement ce pavé de presque 600 pages.

Donc à l'origine comme j'avais renoncé à "Satan" j'avais renoncé à  Giebel et je ne voulais plus aller à sa rencontre. 

Et c'est un groupe de membres fous, les "mordus de thrillers" sur Facebook qui m'ont conseillé ce livre. Vous pouvez demander à rejoindre ce groupe fermé qui est une mine d'or pour dénicher des titres et des nouveaux auteurs !

Bon je dois admettre et reconnaître que ce livre m'a réconciliée avec son auteur. 

Voila un thriller rythmé plein de surprises comme je les aime.

Point de départ de l'histoire : Un petit groupe de malfrats fuit la Place Vendôme après avoir pillé une bijouterie et tué un policier. S'ensuit une succession d'événements, de rebondissements, de surprises aussi. 

On se laisse prendre et happer par l'histoire et on se dit qu'on est déjà page 300. C'est un roman féminin : Karine Giebel est délicate et mesurée, elle est tout en retenue dans l'horreur et vous épargne des détails gores (j'ai lu bien pire avec "Hell.com" de Patrick Senécal que j'adore ou Franck Parisot "play"), donc si vous craignez d'être trop impressionnée vous pouvez vous lancer dans ce suspens effréné sans problème. Je trouve que effectivement c'est un excellent roman pour découvrir Karine Giebel. Pour moi il était important de comprendre pourquoi elle a autant de fans sur les réseaux sociaux, lui donner une seconde chance de me convaincre de son immense talent. C'est chose faite ! 

Lu et apprécié ! 


vendredi 23 septembre 2016

A ne pas manquer en Octobre : je sais pas de Barbara Abel

Bonjour mes amis, juste un petit message aujourd'hui pour vous inviter à ne pas rater prochainement "je sais pas" de Barbara Abel chez Belfond
Les blogueurs sont invités à publier les chroniques que le 6 octobre, jour de parution. Donc je ne peux pas encore vous communiquer mon ressenti mais je voulais déjà vous alerter sur ce suspens et je vous reparle donc très bientôt de ce coup de coeur
 ; -)

dimanche 4 septembre 2016

Lu et approuvé : Esoterre épisode 1- Le village de David Forrest

Esoterre
Épisode 1 - Le Village
de David Forrest
Parution le 17 août 2016
Éditions Bragelonne

Tous les épisodes seront proposés
le 30 novembre 2016 sous le titre
"Arcames l'intégrale de la Saison 1"

Mon avis : un suspens garanti
4*

Je suis tombée par hasard sur ce titre en fouillant les nouveautés dans la catégorie "thrillers".
Il s'avère que le premier épisode de cette serie est proposé gratuitement à la lecture sur Amazon pour Kindle (ou votre tablette).

Je me suis dit pourquoi pas découvrir l'écriture de David Forrest ? Ce fut une agréable surprise et une lecture qui s'est avérée très prenante.
J'étais intriguée par le sujet de l'histoire "le village" ressemblerait-il à celui de M. Night Shyamalan, avec des créatures bizarres et des faits surnaturels ? La lecture ma fait plonger dans un univers très différent, teinté de complots, mystères, et cadavres qu'on dissimule... sans temps mort.

 L'écriture est précise, belle et harmonieuse, le style enlevé et rythmé, l'humour distillé au fur et à mesure pour alléger juste ce qu'il faut une histoire sombre, aux rebondissements parfois horribles voire glauques. 

On se prend au jeu : que se passe-t-il dans ce village français : Arcames ? ? Où est la jeune femme mystérieusement disparue qui serait passée par là ? La police la retrouvera-t-elle ? Que cherche Charles Dyer ? Pourquoi les habitants semblent plus des "adeptes" solidaires que de simples villageois ?? Quel est ce langage incompréhensible ? Qu'y a-t-il dans les sous-terrains ? 

J'ai beaucoup aimé les personnages, les rebondissements, le tout dans un ensemble scientifique/mystique très équilibré. Je vais lire l'épisode 2-Anésidora car j'ai envie de savoir la suite !!! Vous l'aurez compris je vous conseille cette lecture.

***

Présentation de l'éditeur :

Découvrez chez Snark le thriller apocalyptique qui hantera vos nuits !

Arcames, petit village pittoresque et sans histoire... ou creuset d'une secte apocalyptique préparant l'indicible ?

Ici, l'on se tait, et l'étranger est suspect. Charles Dyer, arrivé au village sous couverture, à la recherche de la femme qu'il aime, disparue mystérieusement, n'hésitera pas à fouiller les zones d'ombres, quitte à réveiller de terrifiants et souterrains secrets.

Pourra-t-il compter sur l'aide des services de police judiciaire, ou ont-ils eux aussi des motivations inavouables ?

Présentation de l'auteur :

Journaliste spécialisé dans les loisirs audiovisuels (jeux vidéo, cinéma, séries...), David Forrest s'impose dès 2011 comme un des premiers auteurs 2.0 made in France, grâce au formidable succès de son premier roman numérique, En Série - journal d'un tueur. Geek revendiqué, il ne se cantonne pas à un unique genre et réussit à imposer son style nerveux et son humour grinçant dans chacune de ses histoires, qu'elle verse dans l'horreur, le fantastique, la science-fiction ou le thriller.

Les épisodes suivants :

Paru le 17 août 2016


A paraître le 21 septembre 2016


jeudi 1 septembre 2016

Bienvenue amis : lecteur, blogueur, éditeur, simple visiteur.

Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Comme vous l'aurez remarqué mon blog s'intitule "lu et approuvé", je rédigerai donc la plupart du temps des chroniques sur des livres que j'ai appréciés et que je souhaite vous conseiller.
J'écrivais des commentaires de livres sur Amazon puis j'ai décidé aussi d'en faire profiter les lecteurs de mon blog, de plus en plus nombreux et de plus en plus lointains aussi, et je vous en remercie :-)

Je précise aussi que je ne publie pas 50 chroniques par semaine comme mes "collègues" car je souhaite sélectionner et vous parler des ouvrages qui me touchent le plus. Donc je prends plus de temps pour analyser et vous faire partager mes découvertes ou mes coups de coeur. Un livre qui n'aura pas franchement remporté mon assentiment n'aura que 3* mais jamais moins, dans ce cas je préfère alors ne pas en parler. Je lis beaucoup de livres, beaucoup ne m'ont pas plu et j'aurais donc du mal à vous démontrer un intérêt si c'est un livre à oublier d'urgence  (histoire banale, clichés, ennui etc). Il peut cependant arriver que je vous parle d'un livre que je n'ai pas du tout aimé (car il ne correspond pas à ce que j'attends) et je considère qu'il peut tout à fait vous plaire car le roman est original et de bonne facture. La tâche est très difficile, vous l'aurez compris.

Par ailleurs mon blog ne s'appelle pas "lu, approuvé et raconté" !

En effet, contrairement à de nombreux blogs litteraires que je visite, je ne vous raconterai pas l'histoire intégralement d'un livre à l'aide d'une immense fiche de lecture, ça m'horripile ...
J'ai lu sur ces blogs beaucoup trop de détails, inutiles et inopportuns pour le lecteur : "le meurtre a eu lieu à 23h17 mais heureusement le détective arrête le meurtrier dans la nuit, c'est bien lui qui a tué la femme"... Et de raconter tout le livre.
Avez-vous envie de lire le livre maintenant ? Pas moi.
Souhaitez-vous qu'on vous raconte le film que vous allez voir et qu'on vous apprenne qu'à la fin tout le monde meurt ? Non assurément pas... (Sauf pour le Titanic à la rigueur...). Pourquoi avons-nous gardé justement le silence sur Star Wars 7, nous qui l'avons vu et aimé ? Alors que des petits malins "spoilent" bêtement le film sur Internet...
Bref j'essaierai de vous en dire le moins possible tout en démontrant pourquoi le livre est "super". Dans ma chronique "prendre Gloria", je ne vous ai rien dit sur elle contrairement à mes collègues ambassadeurs et blogueurs, car j'estime qu'il n'y a aucun intérêt à lever le voile sur un suspens par amitié pour le lecteur qui serait tenté par le livre.

J'espère ainsi que mon blog fera la différence dans le temps, comme un outil utile et sérieux, à votre service cher Lecteur, et qui doit servir aussi le livre car selon moi : un livre se lit, se déguste ou se dévore, nous émeut, nous endort ou nous transporte, il peut se prêter ; en aucun cas il ne se raconte.

Enfin, je tiens à remercier les éditeurs de plus en plus nombreux qui acceptent de me faire confiance et me permettent de nourrir ma curiosité avec de si belles découvertes.
Seul un éditeur n'a pas souhaité m'intégrer à son programme de diffusion car je n'ai pas 10 000 abonnés et je ne suis pas sur YouTube  (je n'ai pas le temps hélas mes journées n'ont que 24h) sinon je compte sur vous pour partager mon blog à vos amis, plus on est de fous, plus on lit :-)

Enfin comme vous l'avez remarqué sur mon blog je suis membre de Netgalley ce qui "officialise" un peu plus mon statut de "Lecteur Professionnel" (= mordue de lecture).

N'hésitez pas à commenter ou à me contacter pour des lectures, vous connaissez ma curiosité !
Amicalement,
Carole


Mon GRAAL* ci-dessous ne descend pas et on est bientôt en octobre (c'est mon anniv'... comment prétendre d'en désirer encore ?).
* Grand RAyon A Lire