lundi 28 novembre 2016

A paraître le 29 novembre 2016 : Sur tes pas de Mark Edwards


Sur tes pas
Titre original : follow you home
de Mark Edwards
(29 novembre 2016 / AmazonCrossing)


Mon avis : un suspens angoissant
4*




J'ai vraiment bien aimé ce roman, qui est un thriller psychologique, son atmosphère, sa forêt de l'horreur, ses monstres ou ses personnages affaiblis et blessés qui tentent de se relever.

Le premier tiers du livre était assez stressant, on se met à la place de ce couple dont le voyage a tourné au cauchemar. Les premiers chapitres nous plongent immédiatement dans une ambiance oppressante, et on tourne les pages frénétiquement.

Un jeune couple part un été en voyage en Europe, il visite l'Espagne, l'Italie..., puis doit se rendre en Roumanie. Leurs papiers et billets de train sont alors volés pendant qu'ils sont assoupis lors du trajet en train, c'est le début de l'histoire et surtout de l'enfer. Une fois rentrés en Angleterre, le cauchemar se poursuit...

Le stress laisse place au fur et à mesure de la lecture et de la progression de l'histoire à l'horreur et au dégoût qu'elle inspire. Les faits s'enchaînent, les rebondissements aussi, et la trame narrative est bien en place, l'histoire et la vérité se révèlent, lumière est enfin faite dans cette forêt de l'horreur.

J'ai bien aimé découvrir la plume de Mark Edwards, son style et la fluidité des événements, révélés par un vocabulaire précis et direct, sans les longueurs que l'on pourrait trouver dans un Stephen King. Partir d'une situation banale qui peut arriver à tous et la transformer en cauchemar, incitant la perte des repères et de l'équilibre, le doute et la quête d'un retour à la normalité, l'exercice littéraire est assez compliqué.
Il a vraiment réussi à m'impressionner et à me stresser, ce que très peu d'auteurs parviennent à faire.

Lu et approuvé ! 


***

Présentation de l'éditeur

Daniel et Laura se sont offert des vacances de rêve, un dernier grand voyage à travers l’Europe avant de s’installer et fonder une famille.
Les ennuis commencent lorsqu'ils se font voler leurs papiers, puis expulser d’un train par la police roumaine, de nuit et en pleine campagne.

Pour atteindre la ville la plus proche, ils doivent traverser une forêt dans laquelle ils seront témoins d’une scène d’horreur inimaginable.

De retour à Londres, Daniel et Laura se jurent de ne jamais mentionner ce qu'ils ont vu cette nuit-là. Mais alors qu'ils essayent de reprendre le cours normal de leur vie, ils se rendent vite compte que leur cauchemar ne fait que commencer...

 Sur tes pas est une histoire de mensonges et de secrets aux conséquences fatales qui vous glacera le sang.

***

Biographie de l'auteur

Mark Edwards écrit des thrillers psychologiques.
Ses modèles se nomment Stephen King, Ira Levin, Ruth Rendell, Ian McEwan, Val McDermid et Donna Tartt, ainsi que les films Rosemary's Baby, JF partagerait appartement, Liaison fatale, et, en général, des récits où des gens ordinaires sont confrontés à des situations terrifiantes.
Ses romans The Magpies (2013) et Because She Loves Me (2014, paru en français en 2016 sous le titre Parce qu’elle m’aime) ont été numéro 1 des ventes Kindle au Royaume-Uni.

Sur tes pas (2015) a été numéro 1 des deux côtés de l'Atlantique. Il a écrit un autre roman, What You Wish For (2014) et une nouvelle, Kissing Game, disponibles sur Amazon, et a co-écrit six romans avec Louise Voss : Catch Your Death (2012), Killing Cupid (2012), All Fall Down (2013) et Forward Slash (2013), ainsi qu’une série dont le héros est l'inspecteur de police Patrick Lennon. Les deux premiers tomes, From the Cradle (2014) et The Blissfully Dead (2015), sont déjà disponibles.

Ancien agent au service client d'une compagnie ferroviaire, enseignant d'anglais au Japon et directeur marketing, Mark Edwards se consacre maintenant entièrement à l'écriture. Il habite dans les West Midlands, en Angleterre, avec sa femme, ses trois enfants et un chat. Mark Edwards aime échanger avec ses lecteurs.

Vous pouvez le contacter (en anglais) par email à markcity@me.com, sur Twitter @mredwards et sur Facebook (www.facebook.com/vossandedwards).

***

Je remercie AmazonCrossing qui m'a permis de découvrir ce roman dans le cadre du partenariat avec Netgalley.

mercredi 23 novembre 2016

Lues et approuvées : les enquêtes Irma & Adriel de Azel Bury



LA BAIE DES MORTS
(janvier 2015 - 274 pages)
Disponible sur Amazon et Fnac 
-
ORISHA SONG
(mai 2016 - 258 pages)
Disponible sur Amazon


Mon avis : Une invitation au voyage surnaturel
4*



J'ai vraiment bien aimé faire connaissance avec Azel Bury, auteure auto-éditée, en lisant d'abord son premier opus, "la baie des morts", puis j'ai eu envie d'enchaîner naturellement avec la seconde enquête, "Orisha Song".

Outre d'autres romans écrits dans un autre genre, par exemple "la femme qui tua Stephen King", Azel Bury s'est essayé au thriller fantastique, et elle réussit !

Car ce qui est incontestable c'est que cette auteure a sa propre patte, une plume délicate et enlevée, agrémentée de pointes d'humour, elle nous emporte dans des chants, des prières et des rites, ses romans reflètent un univers à part assurément exotique et coloré.

Vous plongerez réellement dans la baie des morts en Ecosse et dans ses mystères, ou bien la Samba vous emportera au Brésil pour des danses. Endiablées ? A vous de voir :-).

Je vous conseille ces deux lectures dans l'ordre pour faire connaissance avec Irma et Adriel, journalistes envoyés sur les lieux de manifestations surnaturelles, mais où l'on croise aussi des morts étranges. Sont-elles si étranges que cela ?
C'est ce que Irma et Adriel cherchent à comprendre dans chaque enquête.

Les enquêtes sont cohérentes et originales, humaines et sensibles. Les personnages sont attachants et deviennent peu à peu nos amis qui nous raconteraient leur expédition. Les romans sont très travaillés et bien structurés. J'ai beaucoup aimé les chapitres alternés qui suivent des personnages différents, cela nous offre un autre point de vue de la situation, tout en progressant dans l'histoire, et nous informent de la personnalité des protagonistes.

Et l'ensemble donne une fresque littéraire  harmonieuse, les lecteurs devenant les spectateurs privilégiés des couleurs d'Azel Bury. 

Je suis réellement étonnée que cet auteur ne figure pas encore dans les catalogues des éditeurs "officiels", car elle le mériterait.

Je sais qu'elle écrit actuellement, à son rythme (elle a bien raison), la troisième enquête de ces aventures et j'ai hâte de repartir en voyage.

Lu et approuvé !

~~~

Présentation de l'éditeur : ORISHA SONG

Avec ce deuxième opus de la série suspense Irma&Adriel, Azel Bury prouve encore une fois qu'elle sait manier le suspense à la perfection.

Nous retrouvons avec plaisir son style frais et dynamique et ses héros attachants, au service d’une aventure exotique où l’on ne s'ennuie pas une seule seconde.

Humberto de Campos. Brésil. Ici, il n'y a rien que la poussière et la misère.

Rosa, grande Prêtresse Candomblé, rêve de noms, de personnes qui meurent toutes de manière un peu étrange quelques jours plus tard. Des morts stupides, dignes des Darwin's Awards, pense le Commissaire Felix.

Mais à Humberto de Campos, on croit que Rosa est responsable. Les menaces fusent. Adriel et Irma vont étudier ces cas un par un, aidé d'un vieil original , Gabrielo.

Ils apprennent l'existence d'une autre liste : celle d'enfants disparus, qui pourrait bien être en rapport avec la première.

Mais rien n'est vraiment comme il paraît...

D'un mort à l'autre, d'une liste à l'autre, tout se mélange entre rituels, trafic d'humains et meurtres. Nos deux journalistes vont enquêter jusqu'au fin fond d'une vérité sordide.

***

Présentation de l'éditeur : LA BAIE DES MORTS

Cruden Bay, 1012 : Olderik meurt, trahi par les siens.

Mille ans plus tard, Irma et Adriel, journalistes dans une émission TV sur les phénomènes paranormaux, débarquent dans la petite ville du nord de l'Ecosse pour élucider les phénomènes étranges: un petit garçon est hanté par le fantôme d'une petite fille, Betty, et par l'esprit d'un Viking. . Ils ont quinze jours pour faire une émission et élucider bien des mystères. 

Car Cruden Bay, c'est la Baie des morts, autrefois le lieu d'une terrible bataille entre Viking et Écossais, c'est aussi là qu'un avion s'est crashé, il y a trente ans, faisant des victimes parmi les enfants du village. 

Betty, le petit spectre qui cherche sa peluche, est-il l'un d'eux?
Entre poltergeist et disparitions, Yggdrasil et légendes vikings, personne ne sortira indemne de cet étrange voyage. 
***

Biographie de l'auteur

Après le succès planétaire de son premier roman (court mais marrant) "La Femme qui tua Stephen King", une sorte d'autobiographie "très" romancée, Azel souhaite désormais se consacrer à l'écriture de romans mi-fantastiques, mi-policiers. Pour ce faire, elle a adopté deux charmants personnages, Irma et Adriel, qui ne la quittent plus d'une semelle. Une longue série en perspective, ils sont d'abord en Ecosse, puis au Brésil, mais le voyage ne s'arrêtera pas là.
Attendez-vous à un tour du monde passionnant ! 
Site de l'auteur : http://www.azelbury.org/

dimanche 13 novembre 2016

Lu et approuvé : Visages au crépuscule de Cédric Charles Antoine


Visages au crépuscule
de Cédric Charles Antoine
Collection Lordkarsen
(362 pages - octobre 2016)
Format numérique et Broché
Site de l'auteur ici

Mon avis : une histoire passionnante 
et émouvante 
5*

C'est le premier roman que je lis de cet auteur indépendant qui n'en est pas à son coup d'essai. Il a écrit plusieurs romans, dont entre autres "le réveil du silence" et les avis que j'ai consultés sont de plus en plus élogieux au fur et à mesure des parutions. C'est parce que la plume est belle, sereine et posée avec une expérience manifeste. Les descriptions sont très esthétiques, le style est fluide, et donc la lecture est très agréable.

J'ai été attirée par l'histoire et surtout le sujet : une vieille valise en cuir qui traverse le temps et passe dans les mains de differents propriétaires, et qui va livrer bien des mystères. On se demande : que donnera tout un livre sur une valise ? J'aime les défis. Eh bien c'est un ouvrage vraiment réussi ! Parce que c'est bien plus que l'histoire d'une valise, c'est le croisement de destins.
L'auteur a usé de son imagination nourrie et s'est appuyé sur sa passion pour l'Histoire, notamment le Débarquement, pour livrer un suspens tout en rebondissements et émotions.
J'ai beaucoup aimé cette délicatesse et cette Ode destinée aux femmes qui ont oeuvré dans l'ombre pendant la seconde guerre.

On s'attache aux personnages et on est happé dans cette fresque romanesque. Je ne suis pas du tout fan d'Histoire et l'auteur réussit justement cette prouesse à me faire aimer sa passion. Les pages ont défilé trop vite, preuve que cette intrigue était bien passionnante. J'ai adoré les personnages de Krista et Edgar naturellement...

Je vous conseille ce livre vraiment harmonieux, cette histoire touchante, cette belle écriture, cette justesse du propos. J'attribue ma note maximale de 5* car c'était parfait.

Un sans faute pour cet auteur à suivre.

Lu et approuvé !

***


DESCRIPTION : 

Certains objets ne résistent jamais à la tentation de délivrer leur passé terrifiant ! 

Lors d’un voyage en train, une précieuse valise en cuir est jetée avec violence par la fenêtre d’un wagon de première classe. Elle termine sa course dans une prairie, non loin d’un passage à niveau sur la ligne reliant Bayeux à Paris. Là, un enfant à vélo s’en empare et disparaît dans la forêt…

Quelques décennies plus tard, à Salzbourg, Arthur la déniche, abandonnée à la poussière, dans le grenier d’une vieille demeure familiale. Il confie la valise de bonne facture à un maître artisan réputé afin de la restaurer, d’effacer l’ouvrage du temps. De nombreuses personnes l’ont utilisée depuis sa mise en service sans se douter de sa valeur, de son contenu ni de l’identité du propriétaire d’origine.

Découvrez son incroyable itinéraire, ses fonctions et ses secrets. Une enquête haletante révélera l’histoire extraordinaire de ce bagage en apparence anodin.
Le dilemme sera terrible : se taire ou faire éclater la vérité ?

Hommage éternel aux femmes de la liberté…



ROMAN - SUSPENSE - 362 PAGES

Éditeur : Collection Lordkarsen - BNF dépôt légal 2016 - ISBN 979-10-94383-14-8

A PROPOS DE L'AUTEUR 

Né en Anjou au début des années 70, ancien chef d'entreprise spécialisé dans l'expertise des demeures historiques, il crée la collection Lordkarsen en 2014 afin de promouvoir ses livres auprès d'un lectorat passionné de suspense, d'aventures et d'intrigues.

Sa citation préférée :
"Il faudrait naître vieux, débuter par la sagesse puis décider de son destin." Ana Blandiana 

Sujets d'inspiration 
Le hasard, le destin, l'individu face à la société, les dérives du conformisme...

***

mardi 1 novembre 2016

Nouveauté : Signé A de Dorothy Koomson

Signé A
de Dorothy Koomson
608 pages
3 novembre 2016
- Belfond -


Mon avis : une histoire tortueuse
3 *

A comme Accablée.
C'est exactement ce que l'on peut penser de Saffron, cette femme qui vit de nombreux déboires, le sort s'acharne et les événements et déconvenues s'enchaînent autour du personnage central du roman. Saffron reconnaît volontiers subir la situation et ne pas réagir. Et le lecteur finit par s'en étonner, y compris par rapport au mensonge dans lequel elle vit... Et même si l'histoire est racontée à la première personne on garde finalement une distance par rapport à ce personnage étrange qu'est Saffron. 

A comme Atypique.
La construction du roman est axé sur un évènement : "ça". Et l'histoire est bâtie autour de "ça", on apprend des éléments du passé dans de nombreux flash-back et aussi de ce qui arrive après, les chapitres indiquent les différents moments clés. Et constamment on tourne autour du pot, de "ça", qui reste encore un mystère à la moitié du roman.

A comme Anonymes.
Saffron reçoit des lettres signées A, menaçantes, intrusives, liées au meurtre de son mari. La logique voudrait qu'on les communique à la police surtout si le meurtre de son mari n'est pas résolu mais Saffron n'en fait rien. C'est le côté un peu absurde du roman mais on l'accepte car c'est le choix du romancier qui souhaite alimenter psychose et mystère dans son suspens.

A comme Abondance de détails, de chapitres, de pages, de réflexions, de doutes, de questionnements et de digressions, de troubles (y compris du comportement alimentaire), ce qui entraîne une cassure de rythme. Mon test dans ces cas-là : lire uniquement la première phrase de chaque paragraphe puis les rares lignes de dialogues, faire ainsi sur une dizaine de pages et ça fonctionne, le roman est boosté et le déroulé de l'histoire n'en est que plus clair.

Pour ces raisons j'attribuerai 3* car malgré les nombreux événements et rebondissements l'histoire manque donc de rythme et présente de trop nombreux apartés de ce que ferait Saffron ou de ce qu'elle aimerait faire si elle n'était pas volontairement engluée, des voeux qu'elle enchaîne avec les souvenirs de son défunt mari, ses regrets... ajoutés aux trop nombreux flash-back ou retours dans le futur pendant 600 pages et la lecture de cette histoire tortueuse peut s'avérer laborieuse. Un bon point cependant pour le suspens maintenu coûte que coûte et qui permet la note globale de ce roman avec une troisième étoile bonus.

***

Présentation de l'éditeur

Avec son talent de conteuse et sa maîtrise du suspense, Dorothy Koomson tisse un drame familial prenant. Le portrait d'une mère prise au piège d'un dangereux mensonge.

Dévastée par la mort de son mari Joel, assassiné par un inconnu, Saffron subit un nouveau choc quand elle apprend que Phoebe, sa fille de quatorze ans, est enceinte. Entre la mère et la fille, les relations sont orageuses : Phoebe s'est enfermée dans le mutisme, allant jusqu'à demander à un professeur d'annoncer la nouvelle de sa grossesse à sa mère. Soucieuse de ne pas perturber davantage l'adolescente et de la laisser libre de sa décision quant au bébé, Saffron tente de faire face, sombrant toutefois dans le trouble qui la ronge, la boulimie-anorexie.

Comme si le quotidien n'était pas déjà assez lourd, voici qu'elle reçoit des lettres, signées "A", d'une inconnue qui, entre menaces et confidences, lui révèle une face de son mari qu'elle ne soupçonnait pas.

Qui est "A" ? Quels liens entretenait-elle avec Joel ? Quel rôle trouble joue Imogen, que Saffron considérait comme sa meilleure amie ? Qui est le père du bébé de Phoebe ?

Bien décidée à faire la lumière sur le passé de son mari pour mieux renouer avec sa fille, Saffron va se lancer dans une course-poursuite de tous les dangers...


Revue de presse

Pacy and compelling, the twists and turns come thick and fast with a surprise round every corner ... a must-read --HEAT on The Rose Petal Beach

Biographie de l'auteur

D'origine anglaise, Dorothy Koomson a longtemps vécu à Sydney. Elle a été journaliste avant de se consacrer à l'écriture. Après, entre autres, La Fille de ma meilleure amie (2007 ; J'ai Lu, 2008),L'Ombre de l'autre femme (2013) et Les Pétales de sang (2015), Signé A est son cinquième roman à paraître chez Belfond. 


vendredi 28 octobre 2016

A vos agendas ! RENCONTRE AVEC LES ÉDITIONS WESPIESER LES 18 ET 19 NOVEMBRE 2016 À CALAIS

Bonjour à tous !

C'est confirmé par un communiqué des Services de la Médiathèque,

Les éditions Wespieser seront à Calais les vendredi 18 et samedi 19 novembre 2016 !

Vous pouvez obtenir le programme complet sur Calais.fr mais en voici un aperçu :


Vendredi 18 novembre :

18h : Bla-bla littéraire avec Sabine Wespieser, Directrice de Sabine Wespieser Editeur

~~~

Samedi 19 novembre :

10h-12h : Ateliers d'écriture avec
Marie Richeux et Vincent Borel.
Accès libre et gratuit dans la limite de 10 participants. Sur réservation au 03.21.46.20.48

14h-18h : rencontre avec les auteurs

~~~

Où ? 

Médiathèque de Calais
16, rue du Pont - Lotin
62100 Calais
Tel 03.21.46.20.40
Mail mediatheque@mairie-calais.fr

Parking à proximité et parking de la Mairie à quelques pas


~~~


Les auteurs :


Serge Mestre

Léonor de Récondo

Vincent Borel

Marie Richeux

Michèle Lesbre


~ ~ ~





Lu et approuvé : Hortense de Jacques Expert

Hortense
de Jacques Expert

SONATINE ÉDITIONS
juin 2016
320 pages

Mon avis : intense Hortense !
5*
Ce que j'en ai pensé :

C'est un court roman rythmé qui vous happe, en cela il est intense. Je vous mets en garde : vous ne pourrez pas le lâcher tant que vous ne l'aurez pas terminé. 
L'originalité ne réside pas dans le sujet : l'enlèvement d'un enfant par l'un des parents, car c'est un fait divers qu'on lit presque chaque jour dans la presse ; l'originalité est surtout dans la plume de Jacques Expert et ce qu'il a voulu nous proposer : une histoire savamment imaginée et construite, un dénouement imprévisible et hallucinant, dans un style direct et hyper réaliste... tout le secret et la beauté de ce roman sont là. C'est pourquoi je lui attribue 5 * car il est juste parfait ! 
Ce suspens psychologique est constitué de courts chapitres alternés entre les différents personnages : la vision de Sophie la mère d'Hortense, puis Hortense elle-même. S'ajoutent des chapitres de dépositions et de procès-verbaux de différents témoins... tour cela alimente les questionnements du lecteur et la frénésie à vouloir savoir ! !
On s'attache d'abord au parcours de Sophie dont l'enfant à été enlevée à presque 3 ans et qui se retrouve séparée de sa seule raison de vivre. "Avant Hortense, ce fut le désert. Après, le néant."
Une femme banale et triste qui survit pendant plus de 20 ans... et qui tombe sur une jeune femme qui ressemble étrangement à sa fille traits pour traits... la suite je vous invite à la découvrir dans le roman car c'est juste sublime ! 
Et si vous le conseillez vous aussi à votre tour, ne le racontez pas, il fait partie des suspens à ne pas dévoiler ; -)
Lu et approuvé ! 

****

Description

Présentation de l'éditeur


TU NE LA REVERRAS PLUS...
Le nouveau thriller vertigineux de Jacques Expert !

1993 : Sophie Delalande est folle d'amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu'elle élève seule. Celle-ci lui permet d'oublier les rapports difficiles qu'elle entretient avec son ex-mari, Sylvain, un homme violent qui l'a abandonnée alors qu'elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. " Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. "

2016 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s'est jamais remise de la disparition d'Hortense. Fonctionnaire au ministère de l'Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu'au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c'est sa fille, c'est Hortense. Elle la suit, l'observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d'en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l'objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d'un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Avec ce nouveau roman, inspiré d'une histoire réelle, on retrouve le génie de Jacques Expert pour transformer les faits divers en romans captivants. Comme à son habitude, il ne se contente pas de faire preuve d'une extrême justesse psychologique mais multiplie les pistes, enchaîne les rebondissements jusqu'à un dénouement complètement imprévisible.

Biographie de l'auteur

Après avoir été grand reporter, Jacques Expert est aujourd'hui directeur des programmes de RTL et auteur de la série Histoires criminelles sur France Info. Après Adieu (2012), Qui ? (2013) et Deux gouttes d'eau (2015), Hortense est son quatrième roman à paraître chez Sonatine Éditions.

dimanche 23 octobre 2016

Lu et approuvé : la voix du sang de Steve Robinson

La voix du sang
de Steve Robinson
Titre original : in the blood
Editeur Amazon Crossing

Format papier et Kindle
(Parution le 11 octobre 2016)



Mon avis : une première enquête captivante
4*



Ce que j'en pense 


J'ai trouvé la première enquête de cette série tout à fait intéressante et même captivante. J'étais attirée par le sujet et le résumé. L'idée est originale puisque le thème du roman est la généalogie mais présentée sous forme de suspens. 

Je craignais que l'on se perde dans les détails des personnages ou des descendants, car la généalogie peut être complexe, mais pas du tout : le propos est clair et suffit à nous donner l'envie de progresser dans la lecture.

L'auteur nous propose un roman mystérieux et sérieux, fouillé et précis, assez rythmé.

Des rebondissements nous font voyager entre l'époque contemporaine durant laquelle Jefferson Tayte (alias JT) enquête sans répit pour son client américain sur ses ancêtres en Cornouailles, et par ailleurs on est plongé dans l'Angleterre des XVIIIème et XIXème siècles. 

Tous les critères sont réunis dans cette agréable lecture : secrets, découverte troublante, archives manquantes, manigances, disparitions, enlèvement, menace, meurtres... notre héros généalogiste doit démêler toute cette histoire, définir le rôle des différents protagonistes, répondre à plusieurs questions... "Ensuite, il ne lui resterait plus qu'à comprendre pourquoi quelqu'un, et qui, à partir de ce moment - là, avait voulu dissimuler l'histoire de la famille."

Je vous conseille cette lecture et pour ma part je lirai volontiers une autre enquête de Jefferson Tayte !

Lu et approuvé !


***

Présentation de l'éditeur 


Il y a deux cents ans, une famille loyaliste fuyait en Angleterre pour échapper à la guerre d'Indépendance américaine, avant de disparaître, semble-t-il corps et biens.

Généalogiste américain chevronné, Jefferson Tayte est engagé par les descendants pour découvrir ce qu’il est advenu de leurs ancêtres. Mais en se lançant, à travers la Cournouailles, sur les traces de la lignée Fairborne, Tayte est loin d’imaginer la terrible vérité que ses recherches vont révéler : le destin tragique d’une jeune fille, un coffret énigmatique recelant un sombre secret, et une longue série de crimes perpétrés par-delà l'Atlantique et le temps.

Tayte n’est cependant pas le seul à enquêter : quelqu’un d'autre cherche les mêmes réponses et ne reculera devant rien pour les trouver. Quand on exhume l'histoire d'une famille, on réveille fatalement les liens du sang...

La Voix du sang est le premier tome de la série des « enquêtes généalogiques » résolues par Jefferson Tayte.

Biographie de l'auteur

Steve Robinson s'est inspiré de sa propre histoire familiale lorsqu'il a imaginé la vie et la quête de son héros généalogiste, Jefferson Tayte. Le talentueux auteur de romans policiers, vivant à Londres et publié pour la première fois à l'âge de seize ans, s'est toujours intéressé à son grand-père maternel : « C'était un GI américain stationné en Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale », explique-t-il. « Quelques années après la fin de la guerre, il est retourné aux Etats-Unis, laissant derrière lui une nouvelle famille, et, à ma connaissance, il n'ont plus jamais été en contact. J'ai remonté sa trace à Los Angeles par l'intermédiaire de son dossier d'enrôlement en 1943 et ai découvert qu'il était né en Arkansas... »

Robinson cite l'écriture de romans policiers et la généalogie comme ses loisirs préférés, une passion facilement reconnaissable dans son oeuvre.

Il peut être contacté via son site internet (www.steve-robinson.me) ou son blog (www.ancestryauthor.blogspot.com).


***

Je remercie Amazon Crossing qui m'a permis de faire cette découverte littéraire dans le cadre du partenariat avec Netgalley.